Une page d’histoire s’envole en fumée

Brigitte
Brigitte Bertrand
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le « château » McEwan rasé par les flammes

Le “château” McEwan, propriété principale du Domaine du même nom situé au lac Ouimet, n’existe plus depuis que les flammes l’ont entièrement consumé jeudi soir.

Les pompiers de Mont-Tremblant ont reçu l’appel à 21 h 35, le jeudi 12 janvier dernier, et ils sont arrivés sur les lieux à 21 h 43, alors que le brasier avait déjà pris de l’ampleur. « À notre arrivée, les flammes jaillissaient par les fenêtres et la toiture », explique Luc Champagne, chef pompier de Mont-Tremblant.

Le feu ne fut pas des plus simple à combattre pour le Service d’incendie, puisque la toiture métallique s’est refermée sur elle-même pour se loger dans le sous-sol. « Nous avions alors un problème d’accessibilité. C’était trop dangereux pour aller éteindre dans cette partie de l’immeuble. Nous avons donc maîtrisé le feu et quitté les lieux à 4 h du matin vendredi. Nous étions de retour en matinée avec une pelle mécanique pour l’extinction finale, qui a eu lieu vers midi.

Le Domaine McEwan, aussi appelé « château » par les Tremblantois, avait récemment été l’objet d’une transaction immobilière. Puisque les nouveaux propriétaires procédaient à des rénovations, le bâtiment n’était pas habité depuis quelques semaines. Il n’y avait donc personne à l’intérieur au moment où le feu s’est déclaré.

Le « château » McEwan fait partie de l’histoire de Mont-Tremblant. C’est la famille écossaisse McEwan qui a bâti le Domaine. M. McEwan était médecin pour l’armée navale canadienne à Halifax, tandis que sa femme était une passionnée de botanique. Le Domaine avait d’ailleurs de magnifiques jardins et abritait aussi un chalet de bois rond ainsi qu’une fermette.

Organisations: Service d’incendie, Le Domaine

Lieux géographiques: Mont-Tremblant, Halifax

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires