«Avec le PLQ, nous choisissons d’investir dans notre économie» - Lise Proulx

Mychel Lapointe
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Lise Proulx (à gauche) a profité de la présence du ministre Yves Bolduc pour discuter des enjeux en santé dans la région.

«Je veux servir ma communauté, participer à l’avancement de nos dossiers et représenter les besoins de mes concitoyens. Avec le PLQ, nous choisissons d’investir dans notre économie pour la création d’emplois, nos soins de santé et de services sociaux, nos jeunes et nos familles» lance la candidate du Parti libéral du Québec dans Argenteuil, Mme Lise Proulx.

Mme Proulx faisait cette déclaration vendredi matin dernier alors qu’elle a profité de la présence du ministre de la Santé et des Services sociaux, Dr Yves Bolduc, pour discuter des enjeux en santé dans la région.

Maintien des services

Plus tôt en matinée, les deux politiciens avaient eu l’occasion de rencontrer de nombreux employés de l’hôpital de Lachute qui se trouve dans le comté d’Argenteuil.

«Notre hôpital a toujours été ma priorité. Pour avoir travaillé de nombreuses années à la Fondation et en étroite collaboration avec la communauté, je sais à quel point les citoyens d’Argenteuil ont tous à cœur cet établissement. Comme je l’ai dit par le passé, si je suis élue le 4 septembre prochain, jamais notre hôpital ne fermera et jamais sa mission changera», a déclaré Lise Proulx.

Alors que pour le Dr Bolduc, «il est clair que le dossier de l’hôpital est une priorité autant pour moi que pour notre candidate Lise Proulx. Je n’ai aucun doute, qu’elle saura travailler étroitement avec tous les acteurs du milieu pour assurer le maintien des services à l’hôpital de Lachute et elle peut compter sur mon soutien» a déclaré le ministre Bolduc.

Remettre sur pied

En outre, Mme Proulx a profité de l’occasion pour écorcher au passage les deux principaux adversaires des libéraux dans le cadre de la présente campagne électorale.

«Depuis 2003, le gouvernement libéral a redoublé d’efforts afin de remettre sur pied notre système de santé qui a été grandement affaibli par le Parti québécois de Pauline Marois et de François Legault».

« C’est sous un gouvernement péquiste alors que Pauline Marois était ministre de la Santé que l’hôpital de Lachute a été menacé de fermer. De son côté, l’équipe de François Legault et Mario Laframboise dit pouvoir régler la question du manque de médecins en un an. Rappelons que Legault était assis à la même table que Marois lorsque la décision de mettre plus de 1 500 médecins et 4 000 infirmières à la retraite a été prise » de rajouter la candidate libérale.

Suivez-nous sur Facebook (http://www.facebook.com/Journallenord) et Twitter (@JournalLeNord)

Organisations: Parti libéral du Québec, Services sociaux, Fondation Parti québécois de Pauline Marois

Lieux géographiques: Argenteuil, Hôpital de Lachute

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires